• Chapitre 5

    Chapitre 5 


    - Trois jours plus tard -

    Un silence régnait sur le camping. De là où ils étaient Sasuke et Michiyo pouvaient entendre quelques notes de musique qui émanaient de la scène qu'ils venaient de quitter. Sasuke ouvrit la porte du mobil-home et laissa son amie rentrer.

    - Je vais me changer.
    - Hn.

    Elle attrapa son pyjama et rentra rapidement dans la salle de bain. Le brun referma la porte d'entrée derrière lui en soupirant. Sasuke se changea dans la chambre de son frère et de Sasori. Quand il sortit de la chambre, Michiyo était déjà allongée sur le canapé (qui était déplié, évidemment), il se posa à côté d'elle. L'atmosphère semblait tendue entre les deux amis...

    - Il faut que je te parle, commencèrent en même temps les adolescents.
    - Vas-y, toi d'abord, souffla Michiyo après un long silence.
    - Si tu y tiens..., après une longue pause il reprit, non, c'est idiot tu viens de... je crois qu'il vaudrait mieux que... puis merde, à la fin.

    Il s'approcha de Michiyo et l'embrassa. Elle sembla alors se détendre et enlaça Sasuke.

    - J'aime ta délicatesse, chuchota-t-elle en souriant.



    - Le lendemain matin -

    Naruto scrutait ses deux amis endormis. Il attendait patiemment que l'un des deux se réveille pour avoir des explications et il préférerait que ce soit Sasuke qui ouvre les yeux en premier, pour savoir pourquoi il dormait complètement collé à sa soeur. Sasuke se réveilla lentement en regardant Michiyo qui était dans ses bras, au moins, il n'avait pas rêvé de ça. Il sentit un regard pesant sur lui, il leva alors les yeux et croisa le regard de son meilleur ami.

    - Dehors, murmura le blond en pointant la porte du mobil-home.

    Sasuke se détacha délicatement de l'étreinte de l'adolescente et sortit suivis de près par Naruto. Dehors, personne n'était levé, le seul bruit était celui des arbres qui soufflaient.

    - Où sont les autres ? demanda Sasuke.
    - Ils dorment. Mais on s'en fout d'eux, je peux savoir ce que vous faisiez ?
    - On dormait.
    - En plus tu te fous de moi ?
    - Tu me demandes ce qu'on faisait, non ? Bah tu l'as ta réponse, on dormait.

    La porte s'ouvrit alors, laissant apparaitre une Michiyo à moitié réveillée qui regarda son frère puis son petit ami à tour de rôle.

    - Naruto, s'il te plait.
    - Fais gaffe à ce que tu fais, c'est pas parce que tu es mon meilleur ami que je vais hésiter à te frapper. lança Naruto en ignorant sa soeur.

    Michiyo descendit les quelques marches qui les séparaient puis prit son frère dans ses bras. Celui-ci, s'obstinait à fixer son meilleur ami en essayant visiblement de lui faire passer un message que le brun comprit immédiatement.

    - Détends-toi Naruto, lâcha le brun en levant les yeux au ciel.
    - C'est ça, fais gaffe à ce que tu fais.
    - Vous allez pas vous embrouiller pour ça ?
    - Je le préviens juste. ajouta Naruto en se détachant de sa soeur et en rentrant dans leur mobil-home.
    - Mon dieu... mais qu'est-ce que ça aurait été avec Deidara ? chuchota Michiyo en se posant sur une chaise.
    - T'es sorti avec Deidara ? manqua de hurler Naruto en ressortant.
    - Mais non voyons !
    - Ouais, c'est ça. Je vais te surveiller de près toi, tu commences à me cacher des trucs.*

    Puis il rentra pour de bon. Michiyo soupira de soulagement. Elle regarda furtivement sa montre en grimaçant.

    - Je vais devoir aller aider mes parents, ajouta Michiyo en se levant.

    Elle partit se changer, ressortit dix minutes plus tard habillée, embrassa Sasuke et marcha en direction de l'accueil. Il était samedi, le jour le plus lourd pour un camping et pour cause : les arrivées et les départs prenaient du temps. L'accueil était désert pour le moment, l'adolescente salua sa mère et se posa sur une chaise, en attendant les clients Michiyo surfait sur internet. Ce qui ne dura pas longtemps car les clients arrivaient désormais en masse. Michiyo avait la tête dans ses papiers quand elle aperçu un nouveau client, elle fit son plus beau sourire, releva la tête et resta figée.

    - Bonjour Michiyo, salua le jeune homme visiblement fier de l'effet produit sur la blonde.

    Elle resta interdite, elle ne voulait pas y croire. Elle aurait préférée être à mille lieux d'ici. Physiquement il n'avait pas changé, toujours aussi beau. A voir son sourire, son regard et sa position il ne semblait pas avoir changé mentalement non plus.

    - On sait plus quoi dire ?
    - A quel nom ? finit-elle par demander.
    - Comme si tu le savais pas.

    Elle lui offrit son plus beau regard noir avant de fouiller dans ses papiers pour trouver l'emplacement du jeune homme. 

     •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  • •  •  •  •  •  • 
    Alors voilà, voilà. On peut à nouveau remarquer que je suis vraiment pas douée pour faire des couples. Pis aussi pour faire des combats. :B Bon, il me manque encore des couples, dis donc. 83 Ah oui et pour la phrase avec *, c'était pour me rappeler de dire merci à mon frère (grazie a mio frattelo *sors*) pour m'avoir sorti quelque chose d"équivalent. :'3 (Même s'il saura jamais qu'il m'a inspirée pour ma fic (à part s'il a fouillé dans mon ordi :O *se casse*)) Enfin, bref. :D'

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 17:47

    Owiiiiiiiii MICHISASUUUUU ♥ ♥ ♥ *w* *soooort*

    Ohohh, mais qui est cet individu qui semble si arrogant? :O (moi je sais moi je saiiis *sooort*)

    Réponse au prochain chapitre ? ahahah, on verra bien :'D 

    *se casse avec son suspense à la noix pour faire chier les gens* (Nan mais sans moi, y'a déjà beaucoup de suspense et de mystère alors bon :'))

     

    Bon, pour finir mon com's de n'importe quoi, je finis avec une petite note... je la cherche...

    ...

    ...

    ...

    ...

    ...

    ...

    VIVE LE MICHISASU ~ !!! (et les couples en général! 8D) *se caaaaaaaasse* 

    2
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 19:27

    OWIII CUUUTE ! *-*

    « - Mon dieu... mais qu'est-ce que ça aurait été avec Deidara ? chuchota Michiyo en se posant sur une chaise.
    - T'es sorti avec Deidara ? manqua de hurler Naruto en ressortant. »J'ai faillit m'étouffer en rigolant et en toussant en même temps. //PAN//

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :