• Chappy 2

    Chapter two.

     ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~
    _____________________________________________________________________

      

    2 ans avant le chapitre 1 (=w=’) :

     

    Un jeune garçon déboula des escaliers.

    <Pause> Il s’appelait (2)* [Emi : c’est quand que je vais leur donner un nom ? Jamais ! mouahah*s’étouffe*], âgé de 10 ans, les cheveux châtains et les yeux bleu foncé. La veille, s’étant entrainé très tard, son réveil à été aussi attardé. <play> [8D]

    — J’y vais ‘pa !

    Il se reprit rapidement :

    — Ah c’est vrai. Il est partit en mission tôt aujourd’hui…

    Il ferma la porte. Heureusement, s’il marche vite, il arrivera pile à l’heure à l’académie ninja. Là-bas, il était premier de la classe. Enfin… Presque. Un autre était premier, mais quelques fois il le surpassait. La première place était serrée entre eux deux.

    Subitement, le garçon s’arrêta. Il regardait un autre garçon contre le tronc d’un arbre en train de faire un p’tit somme. Tiens, en parlant du loup…

    « Qu’est-ce qu’il fout là ?! » pensa (2). De loin, il l’appela :

    — Hé ! (3)* !! C’est pas le moment de dormir !

    Le garçon ouvrit les yeux et regardait (2) puis sa montre. Il semblait énervé… Et se força à se lever alors qu’il n’en avait aucune envie. Il traça immédiatement en le devançant.

    « Tss, toujours la même rengaine : … Pas un mot » Il courut derrière lui pour ne pas être en retard. Il n’appréciait pas du tout (3), celui-ci était trop mystérieux, ne parlait peu.

    A l’académie.

     Cette fois-ci, les petits apprentis ninjas étaient dehors, donc pas d’interrogation écrite. [Youpi *sort*] Mais leur professeur allait noter la pratique.

    — (2) ! À toi. Appela le senseï.

    Il ne s’était pas entrainé pour rien. Et puis, ce n’était pas trop compliqué, les points importants étaient : concentration, précision, vitesse et force.

    Il avait trois kunaïs en main et regarda la cible qui était bien plus loin que d’habitude. Plusieurs voix l’encourageaient et il se retourna, souriant à ses amis qui le soutenaient. Puis remarqua qu’une brune le regardait, impossible de s’empêcher de ne pas rougir… « ‘tain ! Pas possible ça, pourquoi je rougis ?! » Pensa-t-il, énervé contre lui-même.

    Il se concentrait sur la cible puis lança ses kunaïs en même temps. Il jeta un coup d’œil à son lancé : les trois kunaïs étaient arrivés parfaitement en horizontal, légèrement espacés entre eux dont celui du milieu était en plein dans le mille.

    — Très bien. Tu es le premier en un coup dans le centre. Informa leur prof. À toi (3).

    — Pas besoin d’enlever ses kunaïs… dit-il en s’avançant.

    Là, seulement des voix féminines criaient son nom.

    — Il exagère, peut-être qu’il te nargue ? supposa un ami de (2) qui avait les cheveux d’un bleu nuit.

    — Les filles sont raides dingues de lui ! rigola un garçon aux cheveux rouges.

    — Pas toutes. Mais il leur fait effet surtout parce qu’il a la classe et grâce à son clan méga réputé ! Dit un autre avec une casquette, les cheveux roux qui ressemblaient comme deux gouttes d’eau au premier rouquin.

    — Ah, ah ! J’espère qu’il va se plant- … Mince alors, il a réussit… dit tristement un autre gars châtain.

    Les kunaïs de (3) étaient, eux, à la vertical, légèrement plus serrés que ceux de (2) et celui du milieu était bien au centre de la cible, collé au précédant kunaï planté au centre.

    (2) regardait la cible étonné.

    — Les premiers de la classe rivaux ! dirent en chœur les rouquins en se moquant.

    — La ferme, les jumeaux... Dit (2) lassé par les conneries de ses deux camarades.

    A la fin de cette exercice, cinq autres avaient réussit à mettre un kunaï au centre : une blonde, l’ami de (2) aux cheveux bleu nuit, un grand aux cheveux noirs et la brune. Mais les meilleurs restaient toujours (2) et (3) avec leurs deux autres kunaïs qui étaient plantés près du milieu.

    Maintenant, ils vont passer aux duels…

    — Je précise que, dans les duels, pas d’armes, pas de ninjutsu. C’est simplement du taijutsu. Le premier à mettre à terre l’autre à gagné. Et c’est un combat court : s’il dure plus de trois minutes, c’est ex aequo.

    Quelques duels avaient commencés. Un grand gars brun avait gagné contre un gars aux cheveux argentés en un coup de poing, une fille avait eu ex aequo avec son adversaire, et une blonde -avec les cheveux remontés et ses mèches devant- avait gagné contre un des jumeaux, celui sans casquette :

    — La prochaine fois que je dois l’affronter, je prends mes jambes à mon cou et me casse direct ! Dit en plaisantant le perdant du dernier duel.

    — Je suis sûre qu’elle t’aurait rattrapé quand même. rit la brune.

    — Exactement (4)*. Et je dirais que tu avais la pétoche de perdre contre une fille ! répondit la gagnante.

    Les gens autour commencèrent à rigoler du roux.

    — Hé ! Mais c’est parce que t’es pas n’importe quelle fille aussi ! Et je tiens à ma vie, moi ! expliqua-t-il en riant.

    Après ça, leur senseï appela les prochains duellistes :

    — Maintenant à (3) et à _________* [le gars aux cheveux châtains --]

    — Oh nooon… !! Senseï, c’est pas équitable. Vous voulez me tuer, c’est ça ? Se plaignit le second à être appelé.

    — Tout comme mon combat. Il n’était pas équitable… Affirma la blonde.

    — Bon, si vous le voulez. Alors (3) contre (2) ! Corrigea leur professeur.

    Ils se mettent en place face à face. Tout le monde semblait excité par le combat. Mais pour la plupart, le combat était gagné d’avance pour (3). Mais comme c’est surtout de la vitesse, de la force et de l’intelligence qui compte, (2) pouvait quand même l’emportait. C’est ce qu’il pensait.

    Le duel commença. (2) fonça directement sur (3) et lui envoya une cascade de coups que l’adversaire para. Puis après ses coups, il fit un grand bond en arrière.

    « Niveau vitesse, il semble être un peu plus au dessus de mien -à moins qu’il se retient-. Il faudrait l’attaquer par surprise avec beaucoup de force. » Conclut (2). Mais comme le ninjutsu et les armes étaient interdits, il fallait trouver quelque chose de plus subtil.

    Une petite ampoule imaginaire s’éclaira au dessus de (2) [Traduction : (2) eut une idée 8D]. Mais (3) remarqua la différence de son regard et se prépara plus sérieusement.

    (2) fonça une nouvelle fois, mais enleva sa veste et le jeta sur son adversaire puis le frappa de toutes ces forces. Sauf que (3) disparût brusquement. (2) reçut un sacré coup derrière la nuque. Sa vue se brouilla comme un flash banc. Puis le trou noir…

     ________________________________________________________________________________________ 

    Il ouvrit lentement les yeux et vit le plafond blanc : il se trouvait à l’hôpital. Il se leva aussitôt. 

     — Il s’est réveillé ! Prévenu le gars aux cheveux nuit. 

     — Tu vas bien ? demanda le châtain. 

     — Euh, ouais… que s’est-il passé ? 

     — (3) t’a frappé derrière la nuque et tu as perdu connaissance. Alors on a préféré t’amener ici. Répondit la blonde. 

     — Et on s’est proposé pour rester avec toi à l’hôpital. Ajouta la brune, (4). 

     (2) la regarda quelques instants mais posa immédiatement les yeux vers le bas : 

     — A- ah... Merci. 

     Le garçon aux cheveux châtains regarda (2), l’air désolé :

    — Je m’excuse !! C’est de ma faute ! Normalement c’était à moi de l’affronter, c’est moi qui aurais dû recevoir ce coup !

    — Mais non, ce n’est pas grave… Et puis, je pense qu’il ne t’aurait même pas fait « ça ». dit-il les sourcils froncés. 

     — Quoi ? Comment ça ? Questionna le bleu, sérieux. 

     Il réfléchit calmement avant de répondre : 

     — Et bien, je crois que c’était du ninjutsu. 

     — Hein ?! Mais on n’avait pas le droit d’utiliser du ninjutsu ! S’époumona le châtain. 

     — Tu peux clarifier tout ça s’il te plait ? demanda la blonde. Parce que de notre point de vue, ça semblait être du taijutsu, hein. 

     — Non, je crois qu’il a insufflé du chakra dans sa main et me l’a envoyé dans ma nuque ou quelque chose comme ça… 

     — C’est surement une des techniques de son clan. Dit la brune. 

     « Cet enfoiré ! Il a enfreins le règlement sans que personne ne le remarque » pensa (2). 

     — Ouais mais tu lui as foutu un de ces coups aussi !! C’était bien fait pour lui ! dit le châtain en souriant. 

     — C’est la première fois qu’on le voit se faire frapper. précisa le garçon aux cheveux bleus. Et puis, après que tu t’es évanoui, il s’est enfuit en saignant du nez … 

     (2) regarda le drap blanc sans dire un mot.

     

    ...To be continued. :D

    _______________________________________________________________________________________________

     ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

     J'espère que même sans de VRAIS noms, vous arrivez à suivre... >.<'


  • Commentaires

    1
    Jeudi 5 Juillet 2012 à 21:37

    Oh ! Quel méchant, ce (3) ! :O *sors*

    Bon bah j'aime. :D (La suite ! 8D (Oui, je sais, je la connais. -o-))

    2
    Jeudi 5 Juillet 2012 à 21:40

    Oh, méchant (3) ! :o

    3
    Jeudi 5 Juillet 2012 à 21:43

    xD ... M'enfin, toute son histoire au prochain chapitre... c'est triste, un peu d'action, et on va ENFIN savoir beaucoup plus lui -w-


    Je préviens que le chap' 3 est pratiquement DEUX fois plus long que les autres chapitres XwX ... (bah ui, y'en a des trucs à raconter sur (3) *sort*)

    4
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 12:05

    D8 je lirais une fois rentrée de Paris ou cet après si j'ai le temps

    5
    Mardi 10 Juillet 2012 à 04:12

    Vaaalaaa j'ai lu %D Faudrait leur trouver des prénoms quand même D8

    Méchant (3) o ^ o

    6
    Mardi 10 Juillet 2012 à 15:25

    Arf les noms, je sais, en fait, y'a pire que les noms que je devrais chercher... Y'a leur techniques. *sort* (Waaaw, l'auteure de ouf que je fais u_u Bah c'est ça de créer des persos ! Faut tout inventer *sort*)


    J'ai quand même plusieurs idées... non mises en place...Mais y'en a. *se casse*

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :