• Il suffit d'un moment d'inattention pour que 1 et 1 fasse 3

    Cette fiction, c'est un gros délire. Elle ne devait pas du tout prendre cette tournure, ça devait être une histoire triste et au final pas du tout. C'est devenu n'importe quoi. 8D

    J'ai écrit un seul chapitre... >.> Donc va falloir attendre pour la suite... -o- Et comme je fais passer (enfin normalement) Cinq vies avant cette histoire va falloir attendre... (Aurais-je des lecteurs ? Une, j'en suis sûre. 8D Coucou Emi... :D Hum. u_u')

    Genre : Romance/Humour (enfin pas trop mais à ce qui parait, y'en a. u_u) 

    Univers : ninja 

    Prologue : Deux histoires...

    EIle ne vivait que dans la haine et dans le sang. Son père l'avait élevée comme cela, à tuer seulement. Elle n'avait que cinq ans et savait déjà manier un katana et connaissait des techniques secrètes que peu de personnes possédaient. Ne vivre que dans la haine et la solitude peut entraîner de très mauvaises choses...

     Lui ne vivait que dans l’amour de sa mère et le rejet de son père. Parfois, il s’amusait avec son frère.

    Mais cette époque était révolue. Elle l’était depuis que son frère avait tué son clan sans aucun remord et sans aucune compassion. Il était cruel et perfide et les mots qu’ils avaient prononcé ce soir là, résonnait encore dans la tête du pauvre enfant… « Hais-moi ! Sauve ta vie lâchement… Fuis… Fuis ! Accroche toi à la vie… Et puis, quand tu possèderas la même pupille que moi… Viens à moi ! » Il avait lui aussi vécu dans la haine et la solitude…

    Deux enfants maintenant devenus adolescents. Deux histoires. Deux vies. Deux destins qui seront bientôt rejoins. De la haine. De la solitude malgré les apparences. Du sang et des meurtres. Des mensonges, des trahisons.

    Deux petits êtres détruits par les adultes… Arriveront-ils à se reconstruire ?

    -------

    Le prologue est pas joyeux mais bon. 8D

    Dernière précision, cette fiction est basée sur Sasuke et Michiyo mais on verra pleins d'autres personnages. :D Ahah. ^o^

     

     

     

  • Chapitre 1 :

    POV Michiyo

    Je regardais mon katana ensanglanté et le corps sans vie devant moi. Mon regard passait de mon arme à cet homme. Je me souvenais encore la première fois que j’avais tué quelqu’un… J’étais tellement innocente… Tellement mignonne et adorable maintenant je ne suis qu’une adolescente barbare. Tuer était devenu pour moi une simple tâche à effectuer, comme une mission de rang D…

    Quand je voyais un homme mourir sous les coups de mon père, je n’étais même pas choquée. J’étais tout simplement blasée. Torturer quelqu’un ? C’était si ennuyant. J’avais été élevé dans le sang, qu’est-ce que cela pouvait-il me faire de massacrer un autre ? Combien d’innocents j’avais ravagé ? C’était lui qui m’avait inculqué toutes ces valeurs, lui encore qui m’avait appris à détruire les autres. C’était lui qui guidait ma vie.

    J’en avais marre mais je ne pouvais pas faire grand chose. Mes journées se résumaient à me lever, tuer, manger, tuer, avoir un peu de temps libre, manger une nouvelle fois et dormir… Vraiment, j’adorais…

    Mais je ne pouvais pas partir, il m’avait éduqué, il avait passé des années à m’élever, à m’apprendre des centaines de choses. Je me devais de rester auprès de lui, j’étais sa fille.

    Même si l’on ne se ressemblait pas, autant en caractère qu’en physique mais il était ainsi. Je ressemblais beaucoup à ma mère, à ce qu’on disait, je ne pouvais pas confirmer, je ne l’avais jamais connue. J’aimais mon père malgré tout et j’exécutais tout ce qu’il me demandait en signe de reconnaissance.

    Toute récompense que j’accumulais n’étaient pas pour moi mais pour lui, je voulais qu’il soit fier de moi. J’étais son unique enfant et je savais qu’il n’en aurait pas d’autre. J’étais la dernière de sa famille, plus tard, je devrais avoir des enfants avec un homme puissant pour pouvoir faire que notre famille ne disparaisse pas. Je savais que mon père avait toujours voulu avoir un garçon, ça aurait toujours été mieux qu’une fille, je le savais ça… Mais il m’avait accepté. Il m’avait éduquée et je lui en étais reconnaissante, il aurait pu me laisser mourir mais il ne l’avait pas fait.

    Parfois, quand je pensais à cette idée, qu’il aurait pu me laisser mourir, je me dis que ce n’est pas plus mal car maintenant, je suis un monstre. Puis, je me ressaisis. Maintenant que je suis là, j’accompagnerai mon père jusqu’à sa mort…

    Je lançais un dernier regard au cadavre et partais. Il était l’heure de rentrer, mon père allait sûrement me donner une nouvelle mission. La journée ne venait que de commencer.

    Après avoir sauter d’arbres en arbres quelques heures, j’arrivais au repère. Je rentrais et me dirigeais naturellement dans la pièce où se trouvait mon père.

    « - Moi : Papa ?

    - Orochimaru : Oui Michiyo ? Tu as terminé ta mission ?

    - Moi : Oui. Je fais quoi, maintenant ?

    - Orochimaru : Hum… J’ai une nouvelle mission pour toi. Tu sais où se situe Konoha ?

    - Moi : Évidemment…

    - Orochimaru : Tu vas exécuter une petite mission… Très simple.

    - Moi : Qui dois-je tuer ?

    - Orochimaru : Personne, personne. »

    Je me rapprochais de mon père pour qu’il m’explique ma mission. Je ne devais pas tuer quelqu’un ? C’était une première pour moi… Je n’avais pas l’habitude de ne pas tuer quelqu’un.

    Après les explications de mon père, je partais immédiatement.

    Une fois trois jours de marche accomplis, j’arrivais devant les portes de Konoha. Konoha, le village où mon père habitait quand il était plus jeune. Je me demandais quand même pourquoi il m’avait demandée ça. Je marchais dans la ville un peu au hasard, je passais devant plusieurs personnes qui me regardaient étrangement… Une jeune fille aux cheveux rose pâle et aux yeux verts me rentrait dedans.

    « Fille : Désolée ! »

    Je lui lançais un regard noir puis scrutais les horizons. Où je devais aller ?

    « Fille : Tu cherches quelque chose ? »

    Je me demandais si je pouvais lui demander ? Puisqu’elle se proposait ! Je croisais les doigts en espérant qu’il était connu dans son village.

    « - Moi : Hum… Oui. Enfin, je cherche quelqu’un ? Tu connais Sasuke Uchiwa ? Je voudrais savoir où il se trouve…

    - Fille : Sasuke-kun ? Il s’entraine… Mais pourquoi tu le cherches ? »

    Je partais sous les exclamations de l’adolescente qui me demandait pourquoi je cherchais son Sasuke… Je savais où les habitants de Konoha s’entrainaient, je me mettais à courir et j’arrivais rapidement là où se trouvait le cadet des Uchiwa. Je l’observais discrètement, enfin, c’est ce que je pensais… Il m’avait repérée et arrêtait son entrainement pour me regarder avec arrogance. Il avait l’air très sympa…

    « Sasuke : Qu’est-ce que tu veux ? »

    Toi. Bon d’accord, si je répondais ça, il allait me prendre pour une folle et allait peut-être s’enfuir en courant ? Même si son attitude laissait penser le contraire.

    « - Moi : Je voudrais te parler. J’ai quelque chose à te proposer…

    - Sasuke : Dégage. »

    Je crois que je vais commettre un meurtre… Un de plus un de moins… ça fera un con en moins…

    « - Moi : Ce n’est pas en me disant de dégager que je le ferais. J’ai quelque chose à te dire donc tu vas m’écouter sagement et sans m’interrompre.

    - Sasuke : Et pourquoi je ferais ça ?

    - Moi : Parce que tu es un gentil garçon ?

    - Sasuke : Je ne veux pas perdre mon temps avec des idiotes dans ton genre.

    - Moi : Écoute moi bien, crétin. Je sais tout de toi. Je connais ton histoire…

    - Sasuke : Beaucoup de personne la connaissent.

    - Moi : Je sais que tu veux te venger d’un certain homme. Je sais que cet homme c’est ton frère et je peux t’apporter ce que tu désires tant.

    - Sasuke : Ça m’étonnerait.

    - Moi : Je peux t’apporter la puissance. »

    Il me fixait comme si je n’étais qu’une pauvre folle… Moi folle ? Ce n’était pas moi qui voulait tuer mon frère, c’était lui. Pff… Sérieusement, on aurait pu confier cette mission à quelqu’un de beaucoup plus patient que moi…

    « - Moi : Je suis la fille d’Orochimaru et il souhaiterait s’entretenir avec toi.

    - Sasuke : Casse toi.

    - Moi : Non. Tu vas venir avec moi que tu le veuilles ou non… Même si cela m’embête assez de dépenser du chakra pour un imbécile dans ton genre…

    - Sasuke : Pars. »

    Je soupirais. Bien, tant pis pour lui… Je le toisais puis je nous téléportais rapidement.

    ------

    Voilà, chapitre un terminé. :D


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique